37 Rue d'amsterdam, 75008 Paris
infos@mutuellesenior.org   01 87 64 12 17

MUTUELLES SANTÉ POUR SENIORS ET RETRAITÉS

Pour assumer les frais restant à la charge des patients ,la mutuelle santé à pour but compléter totalement ou partiellement le remboursement après la participation du régime obligatoire.

L'adhésion à une mutuelle santé sénior permet de bénéficier d'un remboursement rapide et satisfaisant en contrepartie de cotisations raisonnables .

Grace à son concepte de solidarité les mutuelles santé garantissent l'accès aux soins de qualité sur les postes de santé les plus importants: consultations chez un généraliste ou un spécialiste, séjour hospitalier ,les soins optique ,les prothèses dentaires, l'achat de médicaments...

PRÉVOYANCE & RETRAITE

Une prévoyance permet de couvrir des risques tels que : le décès, l’atteinte à l'intégrité physique, l’incapacité de travail, l’invalidité, etc. Une prévoyance permet, selon les garanties souscrites de faciliter l'accès aux soins, assurer un maintien partiel ou total des revenus, percevoir un capital ou une rente, bénéficier d'un complément financier.


DEVIS GRATUIT

SANS ENGAGEMENT

PROXIMITÉ & CONFIANCE

SPÉCAILISTE POUR VOUS AIDER

AVIS MUTUELLE SENIOR

Note moyenne attribuée à nos service sur tous ses produits calculée sur 700 Avis : 3.8/5

ACTUALITÉS MUTUELLE SÉRNIOR ET RETRAITÉS

Assurance santé seniors : troubles auditifs

La complémentaire santé senior mise à la disposition de la clientèle de la banque postale s’avère être la meilleure offre de complémentaires santé disponibles sur le marché français dédiées aux séniors, c’est une assurance jugée haut de gamme du niveau de protection dont elle jouit, pour les soins de ville, celui-ci peut atteindre 230 % de la base de remboursement de la Sécurité Sociale pour des consultations de généralistes et de spécialistes, ainsi que pour l’imagerie et la radiologie et les actes techniques médicaux.

La prise en charge de la complémentaire santé de la banque postale est fixée à 100 % de la base de remboursement de la Sécurité Sociale concernant les analyses médicales remboursées par l’Assurance maladie, les auxiliaires médicaux remboursés par l’Assurance maladie, ainsi que les transports remboursés par cette dernière.

Cette complémentaire santé permet de prendre également en charge les frais résultants la prise en charge partielle de la sécurité sociale, elle offre une indemnisation complémentaire notamment les médicaments à vignette blanche,les médicaments à vignette bleue, et les médicaments à vignette orange, dont le remboursement de la sécurité sociale est respectivement de 65 %, 30 %, 15 %.

La complémentaire santé senior de la banque postale

Les statistiques et recensements récemment menés ont démontrés la progression du nombre des cas de surdité, en tant que fonction croissante de l’âge, les chiffres témoignent d’une hausse de 6% entre 15 et 24 ans, à plus de 65% après avoir atteint les 65 ans.

En outre, il est indispensable de mettre les choses en perspective ayant les coudées franches, en souscrivant à des mutuelles santé dédiées aux seniors proposant une couverture large, à noter que la sécurité sociale accorde une prise en charge ne dépassant pas 65% du montant réglé lorsqu’il s’agit des appareils auditifs.

La mutuelle santé dédiée à la population sénior, fait bénéficier à cette dernière une couverture personnalisée et une prise en charge de tous les frais engagés en cas de troubles auditifs tels que les examens et tests pour faire le point sur l’état de santé auditif, ainsi que les frais relatifs à l’appareillage dont les couts reviennent beaucoup trop cher et vont au-delà de la capacité financière des patients, à savoir : des prix qui sont compris dans l’intervalle de 900 à 1400 Euros.

Dernier petit conseil, les comparateurs d’assurance disponibles sur internet s’avèrent d’une utilité cardinale quand il est question de choisir entre les offres d’assurance les mieux adaptés au profil du souscripteur.

L’aidant familial d’une personne déclarée dépendante aura-t-il droit à une rémunération ?

Toute personne déclarée dépendante, en se fiant à la Grille nationale Aggir : Autonomie gérontologie groupes iso-ressources pourrait aspirer à une indemnisation en fonction du niveau de la perte d’autonomie avérée lorsque la personne victime a déjà souscrit à une assurance bien spécifique en la matière. Généralement, ce sont les personnes les plus proches des personnes déclarées dépendantes qui s’occupent d’elles, notamment les membres de la famille, ou des voisins, ces dernières agissent à titre gracieux et bénévole, en consacrant une partie de leur temps à la personne dépendante de leur entourage, sans aspirer à une quelconque rémunération, étant donné qu’ils ne bénéficient d’aucun statut concret au niveau de la législation française. Au cours des dernières années, les aidants familiaux ont pu bénéficier de quelques droits et avantages, à savoir que ces derniers peuvent devenir salariés, afin de toucher à des frais de dédommagement ou rétribution pour le temps qu’ils consacrent pour venir en aide à la personne touchée d’incapacité, sous réserve que celle-ci n’ait aucun lien de concubinage ni marital avec l’aide familiale, et qu’elle perçoit une allocation personnalisée d’autonomie : APA, ou une prestation compensatoire de handicap : PCH.

La complémentaire santé senior de la banque postale

La complémentaire santé senior mise à la disposition de la clientèle de la banque postale s’avère être la meilleure offre de complémentaires santé disponibles sur le marché français dédiées aux séniors, c’est une assurance jugée haut de gamme du niveau de protection dont elle jouit, pour les soins de ville, celui-ci peut atteindre 230 % de la base de remboursement de la Sécurité Sociale pour des consultations de généralistes et de spécialistes, ainsi que pour l’imagerie et la radiologie et les actes techniques médicaux.


La prise en charge de la complémentaire santé de la banque postale est fixée à 100 % de la base de remboursement de la Sécurité Sociale concernant les analyses médicales remboursées par l’Assurance maladie, les auxiliaires médicaux remboursés par l’Assurance maladie, ainsi que les transports remboursés par cette dernière.


Cette complémentaire santé permet de prendre également en charge les frais résultants la prise en charge partielle de la sécurité sociale, elle offre une indemnisation complémentaire notamment les médicaments à vignette blanche,les médicaments à vignette bleue, et les médicaments à vignette orange, dont le remboursement de la sécurité sociale est respectivement de 65 %, 30 %, 15 %.

Assurance santé seniors : troubles auditifs

Les statistiques et recensements récemment menés ont démontrés la progression du nombre des cas de surdité, en tant que fonction croissante de l’âge, les chiffres témoignent d’une hausse de 6% entre 15 et 24 ans, à plus de 65% après avoir atteint les 65 ans.

Des chiffres inquiétants touchant surtout à la population sénior, qui reste la première cible à subir les méfaits nuisibles de ces troubles auditifs. Ce malheur capable de faire basculer l’existence des gens dans la souffrance et l’accablement.

En outre, il est indispensable de mettre les choses en perspective ayant les coudées franches, en souscrivant à des mutuelles santé dédiées aux seniors proposant une couverture large, à noter que la sécurité sociale accorde une prise en charge ne dépassant pas 65% du montant réglé lorsqu’il s’agit des appareils auditifs.

La mutuelle santé dédiée à la population sénior, fait bénéficier à cette dernière une couverture personnalisée et une prise en charge de tous les frais engagés en cas de troubles auditifs tels que les examens et tests pour faire le point sur l’état de santé auditif, ainsi que les frais relatifs à l’appareillage dont les couts reviennent beaucoup trop cher et vont au-delà de la capacité financière des patients, à savoir : des prix qui sont compris dans l’intervalle de 900 à 1400 Euros.

Dernier petit conseil, les comparateurs d’assurance disponibles sur internet s’avèrent d’une utilité cardinale quand il est question de choisir entre les offres d’assurance les mieux adaptés au profil du souscripteur.

Assurance santé seniors : troubles auditifs

Les statistiques et recensements récemment menés ont démontrés la progression du nombre des cas de surdité, en tant que fonction croissante de l’âge, les chiffres témoignent d’une hausse de 6% entre 15 et 24 ans, à plus de 65% après avoir atteint les 65 ans.

Des chiffres inquiétants touchant surtout à la population sénior, qui reste la première cible à subir les méfaits nuisibles de ces troubles auditifs. Ce malheur capable de faire basculer l’existence des gens dans la souffrance et l’accablement.

En outre, il est indispensable de mettre les choses en perspective ayant les coudées franches, en souscrivant à des mutuelles santé dédiées aux seniors proposant une couverture large, à noter que la sécurité sociale accorde une prise en charge ne dépassant pas 65% du montant réglé lorsqu’il s’agit des appareils auditifs.

La mutuelle santé dédiée à la population sénior, fait bénéficier à cette dernière une couverture personnalisée et une prise en charge de tous les frais engagés en cas de troubles auditifs tels que les examens et tests pour faire le point sur l’état de santé auditif, ainsi que les frais relatifs à l’appareillage dont les couts reviennent beaucoup trop cher et vont au-delà de la capacité financière des patients, à savoir : des prix qui sont compris dans l’intervalle de 900 à 1400 Euros.

Dernier petit conseil, les comparateurs d’assurance disponibles sur internet s’avèrent d’une utilité cardinale quand il est question de choisir entre les offres d’assurance les mieux adaptés au profil du souscripteur.

Prise en charge d’Alzheimer

L’Alzheimer est une maladie chronique qui touche à la population sénior, la population la plus fragile qui constitue une proie des maladies et des problèmes de santé, ce genre de maladies demandent des soins particuliers étant donné qu’ils s’inscrivent dans le cadre des maladies liées à la dégénérescence des fonctions cognitives, ce qui conduit, au fil du temps à une perte d’autonomie partielle ou même totale.

La sécurité sociale ne tient pas compte des hospitalisations récurrentes nécessaires à l’amélioration d’état de santé du patient, ni de l’assistance à domicile, encore moins du placement de la personne sujette à la maladie en institution spécialisée, l’assurance maladie offre une prise en charge de maladie d’Alzheimer qui ne franchit pas les 1000 Euros, il est également possible de demander l’aide publique de l’APA : l’allocation personnalisée d’autonomie, malgré ces efforts, les montants restent trop faibles et ne permettent de couvrir les frais nécessaires au traitement du patient, et alourdissent à la fois le budget de la famille hôte.

La souscription à l’assurance dépendance ouvre droit à une prise en charge plus complète par l’assureur, le souscripteur a le choix entre deux catégories différentes de contrats, la première forme de contrats est ‘le contrat d’épargne dépendance’ qui emprunte le fonctionnement d’une rente viagère, le calcul du montant à verser se fait selon deux cas, lors de la dépendance le solde est majoré, alors qu’en cas de décès le fonds seront du droit de la personne désignée par le souscripteur. La seconde forme de contrats est ‘le contrat de prévoyance’ qui ne prend effet que si et seulement s’il se trouve que le souscripteur est en cas dépendance.

L’aidant familial d’une personne déclarée dépendante aura-t-il droit à une rémunération ?

L’Alzheimer est une maladie chronique qui touche à la population sénior, la population la plus fragile qui constitue une proie des maladies et des problèmes de santé, ce genre de maladies demandent des soins particuliers étant donné qu’ils s’inscrivent dans le cadre des maladies liées à la dégénérescence des fonctions cognitives, ce qui conduit, au fil du temps à une perte d’autonomie partielle ou même totale.

La sécurité sociale ne tient pas compte des hospitalisations récurrentes nécessaires à l’amélioration d’état de santé du patient, ni de l’assistance à domicile, encore moins du placement de la personne sujette à la maladie en institution spécialisée, l’assurance maladie offre une prise en charge de maladie d’Alzheimer qui ne franchit pas les 1000 Euros, il est également possible de demander l’aide publique de l’APA : l’allocation personnalisée d’autonomie, malgré ces efforts, les montants restent trop faibles et ne permettent de couvrir les frais nécessaires au traitement du patient, et alourdissent à la fois le budget de la famille hôte.

La souscription à l’assurance dépendance ouvre droit à une prise en charge plus complète par l’assureur, le souscripteur a le choix entre deux catégories différentes de contrats, la première forme de contrats est ‘le contrat d’épargne dépendance’ qui emprunte le fonctionnement d’une rente viagère, le calcul du montant à verser se fait selon deux cas, lors de la dépendance le solde est majoré, alors qu’en cas de décès le fonds seront du droit de la personne désignée par le souscripteur. La seconde forme de contrats est ‘le contrat de prévoyance’ qui ne prend effet que si et seulement s’il se trouve que le souscripteur est en cas dépendance.

L’obligation d’assurance pour l’assistante maternelle

Toute assistante maternelle se trouve obligée, par soumission à la loi de souscrire un contrat d’assurance contre les éventuels préjudices tels que : les dommages provoqués par les enfants gardés, ainsi que les dommages dont les enfants gardés peuvent bien être victimes. Lorsque les assistantes maternelles sont agrées, et qu’elles accueillent directement les enfants en travaillant pour leur propre compte, elles se trouvent contraintes à souscrire par elles mêmes à l’assurance ‘assistante maternelle’, que les parents sont appelés à bien vérifier avant de confier leurs enfants à une assistante. Lorsqu’il s’agit d’une assistante maternelle dans un lieu professionnel attribué à une personne morale, notamment un organisme, une crèche familiale, c’est l’employeur lui-même qui se charge de la contractualisation de l’assurance en question, conçue dans un cadre professionnel. L’assurance maternelle peut souscrire une assurance en adhérant à un contrat spécifique, en sollicitant sa compagnie d’assurance, afin de bénéficier d’une extension de garantie de responsabilité civile vie privée dans le cadre d’un contrat multirisques habitation, souscrire un contrat spécifique, ou encore en souscrivant à un contrat collectif, si et seulement si l’assistante est membre d’une association professionnelle ayant adhéré à s une assurance pour le compte de ses membres.